Déclaration du groupe « Mouvement Démocrate et apparenté »


Voici la déclaration du groupe « Mouvement Démocrate et apparenté  » lors de la constitution qu’on peut retrouver sur le site de L’Assemblée Nationale

En choisissant Emmanuel Macron, les Françaises et les Français ont d’abord choisi une alternance profonde et véritable.
Le Gouvernement nommé par le chef de l’État traduit l’effort de renouvellement et la volonté de recomposition de notre vie publique dans lesquels le peuple de France s’est reconnu pendant la campagne présidentielle. Composé de femmes et d’hommes de valeur qui viennent de la droite, du centre et de la gauche, ce gouvernement comprend  de surcroît des personnalités représentatives de la société civile. Nous ne doutons pas que, par la diversité de ses membres et leur  résolution à servir le bien commun, il  saura mobiliser, unir et redresser le pays.
Nous entendons apporter à la nouvelle équipe conduite par Édouard Philippe un concours  loyal et déterminé et relayer énergiquement au Parlement une  action  que nous voulons ardente, courageuse et tenace en vue de relever les immenses défis qui nous sont lancés : recoudre le tissu d’une société fragmentée et divisée, réconcilier les valeurs de l’entreprise et de la solidarité, préserver les ressources et les grands équilibres de la planète, rendre force, imagination et dynamisme au projet européen .  
Humanisme, développement de l’état de droit, respect de la laïcité républicaine et de la liberté de conscience, indivisibilité des enjeux économiques et sociaux, recherche prioritaire de la paix civile et internationale, confiance en une Europe rassemblée : les  valeurs et les principes qui ont toujours été ceux du centre sont pleinement pris en compte dans les objectifs du nouveau quinquennat. Ils le sont aussi dans le choix des méthodes : le dépassement des clivages, le refus de l’anathème, la préférence pour le respect, la bienveillance et le dialogue, l’alliance novatrice de la loi et du contrat. 
Les députés du groupe Modem et apparentés entendent prendre toute leur part du combat pour le rétablissement de la confiance des citoyens envers leurs institutions et leurs dirigeants. Ils veilleront au respect et à la bonne exécution des grands textes d’éthique et de transparence financière, votés lors de la précédente législature. Ils soutiendront les initiatives  que prendra  le gouvernement en cohérence avec les grandes orientations du projet de loi présenté il y a quelques semaines par Francois Bayrou. Pour ce qui les concerne, les parlementaires de notre groupe veilleront à répondre scrupuleusement à l’exigence  d’exemplarité et de probité qui doit s’imposer aux élus de la nation plus encore qu’à quiconque.
Les députés du Modem et apparentés veulent promouvoir une société libre et solidaire, soucieuse de réduire la fracture territoriale au sein de l’hexagone comme avec les territoires d’Outre-mer. Ils soutiendront toutes les mesures de simplification, de baisse des charges et des prélèvements obligatoires visant à faciliter la vie quotidienne des entreprises, et à assurer le développement économique ainsi que la reconquête de l’emploi. Ils appellent à l’intensification et à la modernisation du dialogue social dans le cadre des lois, ordonnances et décrets qui déterminent la volonté générale.
Les députés du groupe Modem et apparentés entendent porter sur la scène internationale la voix d’une France forte, entreprenante et attentive aux questions de sécurité collective, d’aide au développement et de coopération, notamment avec l’Afrique. Exigeant sur les questions environnementales, le groupe portera une attention particulière au respect des accords de Paris.
Fidèles à l’héritage des Pères de l’Europe, les députés de notre groupe entendent apporter un soutien résolu à la relance d’un projet européen d’avant-garde  et à toutes les initiatives visant à réconcilier les peuples avec l’idéal d’une Europe unie. Ils veilleront tout particulièrement à la mise en place progressive d’une Europe de la défense et de la sécurité, à la réduction de la fracture entre le nord et le sud du Continent par l’institution d’une véritable politique commune et solidaire en matière sociale, économique, budgétaire et fiscale, à l’établissement d’une relation apaisée avec le Royaume-Uni dès lors que celui-ci jouerait la carte d’un Brexit loyal et coopératif, et enfin à la création d’une réelle politique énergétique européenne.
Les députés du groupe Modem et apparentés savent que le succès passe par le rétablissement d’une relation de confiance et de coopération entre la France et l’Allemagne. Ils savent aussi que notre pays ne retrouvera crédibilité et influence auprès de tous nos partenaires qu’à la condition de remettre progressivement mais résolument de l’ordre dans ses finances publiques. Ils seront très attentifs à l’ampleur et à la nature des efforts du gouvernement à cet égard.
Les députés présents ce jour réaffirment ainsi leur détermination à soutenir l’action du Président de la République pour faire réussir la France. Cette loyauté et ce soutien iront toujours de pair avec la liberté d’expression et de proposition inhérente à la condition parlementaire dans une société libre et démocratique. Forts de ces principes et de leur engagement devant la nation, les députés du groupe Modem et apparentés soutiendront le gouvernement et lui apporteront leur confiance.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *